Vous parlez web? Journalisme web?

Les nouveaux termes techniques et “hypes” fleurissent au même rythme que celui des nouvelles pratiques, applications et services web. Difficile de rester connecté. Pour aider les journalistes qui n’ont pas la moitié du quart du temps nécessaire pour avaler tous les articles des blogueurs en vue, chaque mois je publie une liste de 5 termes dans le mensuel belge Journalistes.

Bruxelles - journalisme web

Quartier des Marolles, Bruxelles.

Snobs, geeks, à la mode ou déjà has been, techniques ou médiatiques, voici 21 termes à connaître pour rester connecté:

  • API

Application Programming Interface. C’est l’ensemble de fonctions et code source d’un système d’exploitation ou d’un service qui est mis à la disposition des programmeurs informatiques. Une sorte de bibliothèque logicielle qui permet de faire dialoguer une application ou un service avec un autre. C’est par exemple la possibilité d’aller récupérer des données de Facebook ou de Twitter pour les afficher dans une application ou un site tiers.

  • ATAWAD 

    Acronyme de “Any Time, Anywhere, Any Device”. Tendance des internautes à vouloir accéder à leurs contenus quelque soit le lieu, le moment ou le mode d’accès (TV, ordinateur, mobile, tablette, console, etc.).

  • Big Data

Considéré comme l’un des plus grands défis informatiques de cette décennie, ce phénomène consiste à stocker, trier et parvenir à exploiter l’explosion du volume des données numériques produites. IBM estime que 90% des données mondiales ont été créées au cours des deux dernières années.

  • BYOD pour Bring Your Own Device

En français A.V.E.C. pour Apportez Votre Equipement personnel de Communication. Un casse-tête pour la sécurité, mais une réalité en vogue qui désigne l’accès aux systèmes informatiques de l’entreprise via un terminal personnel. Ce principe pose la question du « droit à la déconnexion » et d’une redéfinition des frontières entre vie professionnelle et vie personnelle.

  • C.M.S. 

    Content Management System. Système de gestion de contenus qui permet, grâce à une interface simplifiée, de mettre en forme, publier et mettre à jour des articles ou des applications multimédias sur un site web.

  • Crowdfunding 

    Financement participatif. Inspiré d’un business model inventé aux Etats-Unis, il permet de trouver des solutions alternatives pour financer, accompagner et aider un projet entrepreneurial, artistique ou journalistique. Les plateformes comme KissKissBankBank ou Kickstarter font ainsi appel à la contribution financière des internautes.

  • Dataviz ou data-visualisation 

    L’art de représenter, synthétiser et donner du sens à une grande quantité de données. Internet a remis au goût du jour la traditionnelle infographie grâce à une couche d’interactivité. Il est désormais possible de naviguer dans l’image et de faire apparaître un contenu enrichi. Synthétique, informative et le plus souvent interactive donc, la dataviz rend l’information très légère et virale. Des qualités très prisées sur le web.

  • Engagement

Auparavant, le nombre de followers, de fans… était l’un des principaux indicateurs. Bien que cette donnée soit toujours importante, elle a laissé place à l'”engagement”, qui indique plus précisément l’attention obtenue et la manière dont les internautes vont interagir avec votre message. Plus un contenu suscitera de réactions, plus sa visibilité sera accrue sur les réseaux sociaux. (Par Simon Souris).

  • Freemium 

    Une offre basée sur un accès gratuit à un logiciel, un jeu ou un service web etc. couplée à une formule “premium” haut de gamme et payante.

  • GAFA 

    Acronyme de Google, Apple, Facebook, Amazon. Ce sont les quatre géants qui dominent l’économie du web.

  • Google Juice

Tout ce qui facilite l’indexation des contenus pour les rendre accessibles en ligne. Par extension, cela définit la capacité d’un média ou d’un internaute à adopter l’écosystème et les services de Google afin d’accroître sa visibilité dans son moteur de recherche.

  • Instagram 

    Il s’agit du plus grand réseau social de photographie au monde, basé sur une application pour smartphone qui permet de réaliser des clichés au look “vintage” ou “suranné”. Instagram a été racheté par Facebook pour un milliard de dollars. Il s’est imposé en quelques mois comme un acteur incontournable avec pas moins de 100 millions d’utilisateurs enregistrés et plus d’un milliard de photos hébergées.

  • Journalisme

Impossible de résumer en trois lignes. Mais si avez une idée ou que vous êtes un adepte de la bonne formule en 140 caractères, n’hésitez pas, donnez-moi votre définition dans les commentaires ou lisez ce post.

  • Native ads

Des publicités ou contenus sponsorisés insérés dans des formats jusque là réservés aux contenus journalistiques. La pub s’intègre à l’expérience de l’utilisateur et perturbe le moins possible la navigation. L’adoption par Facebook et Twitter de formats complètement intégrés au fil d’actualité des utilisateurs a accéléré son adoption par les médias. Aux Etats-Unis, le marché représente près de 2 milliards de dollars. Pour aller plus loin, Frédéric Brebant.

  • Open Data 

    Une donnée ouverte, une information publique brute, qui a vocation à être librement accessible et réutilisable. La philosophie de l’open data préconise une libre disponibilité pour tout un chacun, sans restriction de copyright, brevets ou d’autres mécanismes de contrôle.

  • Pay Per Click

La « rémunération au clic » est un modèle de publicité en ligne par lequel un annonceur verse un certain montant à un éditeur à chaque fois qu’un internaute clique sur un lien sponsorisé ou une bannière. La faiblesse des revenus publicitaires en ligne tend à remettre en cause cette logique au profit de la notion d’engagement. La question devient alors : nos internautes ont-ils de la valeur ? Sont-ils de bons ambassadeurs de notre marque et de nos contenus ?

  • Personal branding pour marketing de soi

Technique d’autopromotion qui consiste à promouvoir sa personnalité en tant que marque. La valorisation de ses propres contenus via ses comptes personnels (Twitter, Facebook, LinkedIn…) est devenue un outil efficace dans un contexte où la recommandation sociale devient l’un des principaux pourvoyeurs de clics pour les sites web.

  • Quantified Self 

    Cette expression désigne les nouvelles méthodes, principes et outils pour suivre, analyser et partager les données de notre quotidien. Santé, productivité ou performance sportive, l’objectif est toujours la “mesure de soi” à l’aide d’applications ou de capteurs connectés au corps.

  • Rencontre IRL pour In Real Life

Rencontrer « en vrai » des personnes avec lesquelles on échange sur le web. Cette expression, née avec les premiers forums de discussion en ligne dans les années 90, fait un grand retour avec la multiplication des « rencontres URL », via les blogs, sites et réseaux sociaux.

  • Responsive design 

Mode d’affichage des sites qui s’adapte aux formats de la fenêtre où ils apparaissent. Ainsi, une même page s’affichera différemment sur une tablette, un smartphone ou un ordinateur, elle ne sera plus coupée, mais réduite et réagencée automatiquement.

  • ROI pour Return On Investment

Grille d’analyse s’appliquant désormais aussi aux contenus journalistiques. Elle mesure le retour sur investissement d’une stratégie basée sur les réseaux sociaux : création de valeur publicitaire, nombre de pages vues, mentions ou encore degré d’engagement des internautes. Le ROI vise à mesurer le gain ou la perte d’argent en fonction du temps passé sur une activité ou dédié à la production d’un contenu.

  • Sérendipité ou “fortuitude” 

Le fait de réaliser une découverte grâce au hasard et à l’intelligence. Trouver une information sans le vouloir lors d’une recherche dirigée initialement vers un objet différent. Le web et les réseaux sociaux ont multiplié les occasions de ce qu’on appelle aussi la “créativité accidentelle”.

  • S.E.O. pour Search Engine Optimization / S.M.O. Social Media Optimization

Ensemble de techniques de promotion en ligne qui ont pour objectif d’améliorer le positionnement d’un site ou d’un article en vue d’augmenter son trafic issu des moteurs de recherches comme Google, Bing, Yahoo… ou sur les réseaux sociaux (S.M.O.).

  • Slow Journalism

En réaction à “l’infobésité” (surcharge d’informations), le mouvement Slow News (ou Slow Journalism) choisit de ralentir volontairement le rythme de publication afin de laisser à chacun la possibilité de consommer l’information à son rythme. Les formats longs de reportage ou d’analyse se multiplient et laissent souvent place à une combinaison entre texte et contenus multimédia. Slownewsmovement.com

  • Génération “Skies”

Cet acronyme désigne la génération Skype – Easyjet – Smartphone dont une partie de la vie sociale et pratique s’organise autour et via le web, ses algorithmes et ses applications.

  • Timeline 

Outil du journaliste web pour raconter un fait d’actualité en animant une frise chronologique avec des vidéos, des photos et du texte.

Vous avez des propositions? Des définitions? Je les ajoute avec plaisir et je mets un lien vers votre blog, votre site ou votre compte Twitter!

 Nicolas Becquet

 

1 commentaire

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *